Ce soir, je célèbrerai mes morts

Aujourd’hui, ma porte sera close aux sollicitations des enfants en quête de sucreries.
Ma maison n’est pas ornée de citrouilles, fausses toiles d’araignées, balai de sorcière.
Cette nuit, je n’irai pas fêter tous les Saints grimée en zombie.
 

je célèbrerai mes morts

Car, ce soir, je célèbrerai mes morts.

Je repenserai à chacun d’entre eux, un à un. 
De mon plus ancien souvenir au plus récent.
J’égrènerai mes défunts, comme un chapelet de douleur.

 @ Claude Valette

Car, en cette nuit de Samain, le monde des vivants et des morts ne sera qu’un.
Je leur laisserai une bougie allumée, sans doute un verre d’alcool – mes morts apprécieront -, une assiette en plus sur la table.

bodegon-1324563-640x480

Et ils défileront, un à un, à ce banquet hors du temps.
Je les accueillerai en paix et tristement.

Un à un.

beauty-of-sadness-describes-it-all-1513941-640x480

Ceux que j’ai à peine connus, celui auquel je n’arrive pas à accorder mon pardon, ceux que j’aimais, ceux qui me manquent infiniment, ceux qui étaient pour moi une raison de vivre, de me battre, d’avancer.

waiting-for-1316085-640x480
 
Puis je les laisserai repartir.
Et s’ouvrira la longue nuit hivernale.
Le temps du silence et de l’enfermement.
La lumière blanche de l’au-delà recouvrira mon paysage jusqu’au jour du renouveau.

Ce soir, je célèbrerai mes morts.

 

Crédits images : FreeImages et Claude Valette

gplus-profile-picture
Blogueuse enthousiaste, créatrice, enseignante, citoyenne du monde engagée, à l’aube de la cinquantaine, se battant au quotidien contre diverses maladies invalidantes, savourant chaque petit instant de bonheur et heureuse d’être en vie – tout simplement.
Rendez-vous sur Hellocoton !
gplus-profile-picture

A propos Pérégrine

Blogueuse enthousiaste, créatrice, enseignante, citoyenne du monde engagée, à l'aube de la cinquantaine, se battant au quotidien contre diverses maladies invalidantes, savourant chaque petit instant de bonheur et heureuse d'être en vie - tout simplement.

4 billets doux à propos de “Ce soir, je célèbrerai mes morts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Alert: Content is protected !!